TRAITEMENT DES COMMANDES LE LUNDI (commandes passées du lundi 00h00 au dimanche 23h59 traitées le lundi suivant)

Comment devenir entrepreneur quand on est maman ?

Puisque mon sujet de prédilection qui est l’organisation m’amène à côtoyer de nombreuses femmes aux profils aussi différents les uns que les autres, certaines étant mères au foyer, d’autres de jeunes femmes célibataires, d’autres encore jonglant comme moi entre vie personnelle et vie professionnelle.

Ce qui m’intéresse aujourd’hui, ce sont ces entrepreneuses qui créent leur entreprise pour vendre leur création. On ne le dirait pas, mais ces femmes courageuses passent vraiment par toutes les épreuves rien que pour réaliser leur rêve, celui de concevoir et de vivre de leur conception.

Ces entrepreneuses qui créent une entreprise pour vendre leur création

Comment devenir entrepreneur quand on est maman ?

Faire respecter son statut à ses proches

Vous avez tout d’abord ces entrepreneuses qui mènent en même temps une vie de femme et de mère et qui décident de s’établir chez elles pour accomplir leur devoir envers la famille tout en prenant le temps de faire tourner leur entreprise.

Elles doivent en premier lieu faire respecter leur statut de femme active auprès de leurs proches afin de leur permettre de dessiner une ligne de séparation claire entre leur vie personnelle et  leur vie professionnelle. 


Faire respecter son statut à ses proches

Il s’agit en fait de s’assurer que conjoint et enfants ne considèrent pas la maman entrepreneuse comme une personne disponible à tout moment et de lui laisser le temps pour s’occuper exclusivement de son objectif entrepreneurial, vendre ses créations.

C’est pour dire que lorsque la maman enfile sa casquette d’entrepreneuse, il faudra la considérer comme telle et uniquement comme telle, car après tout, il y va des revenus qui serviront à faire vivre le foyer.

Passer par de nombreuses épreuves

L’entrepreneuriat pour les femmes, quel que soit leur statut il implique aussi de passer par un grand nombre d’étapes pour ne pas dire d’épreuves qui vont façonner le devenir de l’entreprise, mais aussi mener vers un sentiment d’accomplissement dans leur vie professionnelle.

Passer par de nombreuses épreuves

Vous n’avez certainement pas à idée de tout ce qu’on peut traverser pour arriver à décoller sur le plan entrepreneurial. Prenons mon expérience personnelle lorsque je me suis investie dans le lancement de
mon petit organisateur de vie. 

Il a fallu faire des concessions en termes de coût de production, trouver le nombre juste d’agendas à imprimer pour que le stock s’écoule avant que les agendas ne deviennent périmés, apprendre à bien tenir les comptes et faire face à l’URSSAF et le RSI, déposer ma marque et s’occuper de mon droit de propriété intellectuelle…


Je ne vous parle pas de la gestion des colis perdus au moment de l’envoi postal de certaines commandes ou encore la mise en place du service clientèle et la négociation avec les clients mécontents.

Autant dire qu’il y a beaucoup de caps à franchir et beaucoup de batailles à mener avant de devenir une entrepreneuse digne de ce nom, capable de vendre ses créations de manière effective et rentable.

Donner de l’importance aux réseaux sociaux

La création d’entreprise implique aussi beaucoup de relationnel. En effet, il est essentiel de pouvoir faire appel aux bons interlocuteurs pour faire avancer son projet, mais aussi de tisser des relations capables de faire la promotion de ses créations.

C’est la raison pour laquelle les réseaux sociaux prennent une place centrale dans la gestion d’un business

Donner de l’importance aux réseaux sociaux
Pour ma part, je suis allée jusqu’à la mise en place de concours sur Instagram  et des partenariats avec des membres d’une communauté très large, mon organisateur de vie étant destiné à tous les profils.

A terme, ces engagements gagnants-gagnants offrent plus de visibilité à mon produit, augmentent le nombre de mes followers et m’apportent de nombreux prospects.

Ce cercle élargi se transforme bien entendu en ventes, ce qui fait que j’atteins peu à peu mes objectifs.

Avec le temps, j’apprends à choisir mes partenaires, j’affine et je diversifie mes réseaux de communication, je mise sur la qualité de mes relations plutôt que sur la quantité de mes publicités…

Vous voyez bien qu’à terme, je vends mes créations et je m’épanouis dans ma profession, mais tout cela n’aura pas été possible sans passer par un chemin long et fastidieux.

Articles pouvant vous intéresser

Organiser sa semaine de travail avec un planning
Organiser sa semaine de travail avec un planning
Vous savez pourquoi les réveils du matin sont plus pénibles les lundis par rapport aux autres jours ? Parce que votre su
Read More
La technique pomodoro : méthode de gestion du temps
La technique pomodoro : méthode de gestion du temps
Vous avez certainement cru en suivant mes articles qu’on a fait le tour de toutes les méthodes possibles pour gérer le t
Read More
Être son propre patron : ça demande de l'organisation
Être son propre patron : ça demande de l'organisation
Pour les indépendants, l'activité professionnelle à domicile est vraiment parfaite. En revanche, pour les clients cherch
Read More

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés