Attention vacances ! Dernier envoi : 26 octobre. Reprise le 9 novembre

Podcast avec Thomas de Mon Budget Zen

J’ai pu être interviewé par Thomas, coach budgétaire du blog Mon Budget Zen pour présenter la version 2021 de « Mon Petit Organisateur de Vie ».

On y aborde ses fonctionnalités. Nous avons également creusé l’aspect gestion de budget et comment Mon Petit Organisateur de Vie permet de gérer ses finances personnelles.

 

Pour écouter l’interview dans son intégralité et découvrir comment le petit organisateur peut vous aider cliquez ci-dessous.

 Voici ci-dessous une transcription d’un extrait du Podcast : 

Thomas MBZ - D’après ton expérience dans l’organisation, quelle est la thématique sur laquelle les gens sont le moins organisés ?

La gestion du temps ? La gestion de budget ? Le rangement ? L’organisation familiale ? Tu as des retours à nous partager ?

Sixtine - Pour moi, les personnes qui vont se tourner vers Mon Petit Organisateur de Vie, ce sont des personnes qui sont comme moi à l’époque.

Dispersée, qui n’arrivait à organiser mes idées, à effectuer tous les projets que j’avais envie de faire.

Thomas MBZ - À ton sens, c’est la gestion de budget qui est la chose sur laquelle les gens sont les plus dispersés ? Plus que le rangement ou que l’organisation du temps ?

Sixtine - C’est plutôt la gestion des idées.

Ça paraît étonnant comme concept, mais c’est le fait d’avoir plein de choses auxquelles penser et ne pas arriver à organiser ses idées pour être efficace.

Thomas MBZ - Un problème de priorisation d’idées ?

Sixtine - Exactement. 

Thomas MBZ - Quels conseils tu donnerais à quelqu’un qui est dans ce cas pour se réorganiser et recadrer tout ça ?

Sixtine - Je compare l’organisation de notre tête à l’organisation de notre maison.

On respire plus, on est plus enclin à réfléchir et à être apaisé mentalement, quand notre maison est bien rangée, bien désencombrée.

C’est pareil avec notre cerveau, il va falloir commencer par faire un processus de désencombrement.

Pour désencombrer son cerveau, ça passe par noter tout ce qu’on a dans la tête sur du papier.

Thomas MBZ - Tu parles de désencombrer déjà matériellement ce qu’on a chez nous avant de mettre de l’ordre dans ses idées. Ou tu parles d’écrire nos projets de vie ?

Sixtine - Pour moi, ce n’est pas forcément dans l’ordre. Ça peut être les deux en même temps.

De temps en temps, quand je n’arrive plus à désencombrer mon cerveau, j’ai besoin de désencombrer mon espace.

Par exemple, je fais une grosse session de rangement dans mon bureau et une fois qu’il est désencombré, je me sens prête à désencombrer mon cerveau et à agir par ordre de priorité.

Thomas MBZ - Je partage ce que tu dis. J’ai besoin, de temps en temps, de faire un gros rangement. Séparer, trier, jeter ce dont je ne me sers plus. Pour pouvoir travailler de manière plus sereine et réorganiser mes idées, mes projets.

 

Dans "Mon Petit Organisateur de Vie", quelles sont les différentes thématiques qui sont abordées ou que tu peux gérer ?

Sixtine - J’ai essayé de penser Mon Petit Organisateur de Vie de manière à ce qu’on n’ait que lui vers lequel se tourner quand on en a besoin.

D’intégrer tout ce qui pourrait nous permettre de gérer notre organisation.

Ça va de l’agenda à la gestion du budget, en passant par le bilan positif de la semaine qui va nous permettre d’avoir ce côté journal intime.

Ensuite, on a une partie plus perso où on peut trouver des aides pour organiser son quotidien, ses routines, sur lesquelles on peut aussi gérer ses trackers, pour ceux qui connaissent le Bullet journal.

Thomas MBZ - C’est quoi les trackers ?

Sixtine - Une routine quotidienne.

Ça peut être aérer les chambres, traiter mes mails, etc.

On se fixe ça et on va avoir une case à cocher, chaque fois que ça a été fait. Il y en a qui peuvent l’utiliser pour mettre « 1 L d’eau » et ils cochent quand ils ont bu leur litre d’eau quotidien.

Thomas MBZ - Tous les jours tu coches au même endroit ? Tu peux le reporter toutes les semaines ?

Sixtine - Il y a une page spécifique pour ces trackers.

L’idée, c’est d’intégrer dans notre quotidien, une nouvelle routine et d’en faire une habitude.

Ça peut être un tracker qui évolue au fil de l’année.

Moi, je ne coche pas tous mes trackers, j’utilise cette page quand j’ai besoin d’intégrer une nouvelle routine à mon quotidien.

Thomas MBZ - Tu rajoutes le tracker et tu le suis.

Sixtine - Ça devient naturel, on n’a plus besoin de ce tracker. J’aime dire qu’avec Mon Petit Organisateur de Vie, on ne va pas remplir toutes les pages.

Mais c’est important que toutes les pages soient là pour le jour où on en a besoin.

Thomas MBZ - à partir de quand, on considère qu’une habitude est ancrée ?

Tu confirmes la théorie des 21 jours ?

Aussi, plus tu es attaché à une habitude que tu souhaites enlever, plus c’est long de s’en dépêtrer. Est-ce que tu confirmes ça ?

Sixtine - C’est assez vrai.

Je n’ai pas un nombre défini de jours, mais la première semaine, on se donne du mal.

C’est bien de se mettre un objectif, ça nous aide au début pour se dire « J’y suis presque".

Après, ce qu’il faut, ce n’est pas se dire, j’arrête à 21 jours.

Il y en a qui peuvent avoir besoin d’une semaine ou deux de plus pour que ce soit intégré.

Il y a aussi des routines que j’ai mises en place, que j’abandonne, parce qu’il y a eu des vacances et ça m’a cassée dans mon rythme.

Derrière, ça ne m’empêche pas de les reprendre, mais ça redemande un temps d’adaptation et d’investissement.

 

Thomas MBZ – Quelles sont les thématiques abordées dans l’organisateur de vie ?

Sixtine - Il y a une partie « Gestion des menus et des listes de courses ».

On peut gérer les emplois du temps de sa famille, ses propres emplois du temps.

C’est intéressant de faire son propre emploi du temps, pour pouvoir déceler les temps qu’on a pour soi, si on a des projets.

On a des listes de départ en vacances préremplies pour nous faciliter le quotidien et on a une partie professionnelle où on peut effectuer son business plan.

On a aussi une partie routine, suivi des trackers et des pages de suivi d’activité, de prise de commandes.

Sachant que la partie pro, il faut la voir comme un bonus.

Tous ceux qui achètent mon organisateur de vie ne sont pas professionnels.

Mais il y a plein d’autres manières d’utiliser ces pages, par exemple, les pages de commandes, pour suivre ses commandes sur Vinted.

Thomas MBZ - Tu disais qu’on pouvait lister les menus de la semaine et les courses.

J’avais fait un article sur le batch cooking. C’est quelque chose que tu recommandes, que tu fais régulièrement ?

Sixtine - Je me suis lancé un défi pour découvrir et pouvoir parler à ma communauté du batch cooking.

J’en ai fait pendant quatre mois d’affilés, tous les jours, sachant que je fais des repas midi et soir, que j’ai quatre enfants à déjeuner tous les midis.

La première fois, j’ai mis plus de trois heures pour le faire.

Mais au fil du temps, j’ai trouvé des techniques pour que ce soit plus rapide.

J’ai découvert des bonnes recettes, c’était bon, mais au quotidien, ce n’est pas intéressant.

Cuisiner sur deux, trois jours, c’est bien, mais ça revenait trop souvent.

Je préfère cuisiner en plus grosse quantité et décliner les restes sous différentes façons.

Mon Petit Organisateur de Vie 2021 : BUDGET

Thomas MBZ - Comment est prévue la gestion de budget dans l’organisateur ? Quelle méthode ? Comment, est-ce présenté ?

Sixtine - Chaque semaine, on a la page des plannings et dans la page d’après, on a une page « dépenses/recettes », sur laquelle on peut tout noter au fur et à mesure.

Noter également si on a fait une dépense ou une recette en espèce, en chèque, en carte bleue, par virement, etc.

L’intérêt, c’est qu’il y ait deux colonnes.

Il y a une colonne « recettes », une colonne « dépenses ».

Si on n’utilise pas la partie pro, on peut l’utiliser pour mettre en avant une dépense spécifique.

Par exemple, pour les dépenses liées à l’alimentation si pendant un temps donné, on a envie de faire ressortir ce type de dépense.

Ça, c’est toutes les semaines et on a une page de récapitulatif mensuel sur laquelle on va écrire nos totaux de chaque mois et noter ce qui a fait que ce mois on a eu des dépenses ou des recettes qui sortent de l’ordinaire et que ça a été différent.

Thomas MBZ - Mettre en avant les catégories de dépenses où on a débordé par exemple.

Sixtine - Exactement.

On a cette page de récapitulatif et on a une autre page pour effectuer un budget prévisionnel qui va nous montrer de façon annuelle ou mensuelle.

Quel est notre prévisionnel parce qu’on a des dépenses annuelles (assurance voiture, etc.) mais aussi des dépenses mensuelles (abonnement de téléphone, etc.)

Fin de la retranscription.

Vous pouvez vous procurer Le Petit Organisateur de Vie 2021 ici.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les activités de coach budgétaire de Thomas c’est par ici ou lire ses articles de blog ici.

Articles pouvant vous intéresser

Comment s'organiser pour le ménage quand on travaille ?
Comment s'organiser pour le ménage quand on travaille ?
On a beau vouloir cumuler vie professionnelle, vie privée et vie familiale, le temps qui nous est imparti pour arriver à
Read More
S'organiser quand on travaille à la maison
S'organiser quand on travaille à la maison
Ceux qui me suivent régulièrement sur ce blog savent bien que pour moi, être son propre patron demande de l’organisation
Read More
Comment s'organiser à la maison ?
Comment s'organiser à la maison ?
Une vie familiale implique des responsabilités à la maison et cela va bien au-delà des seules tâches ménagères. Il s’agi
Read More

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés